menuiseriers art ebenisterie
Aujourd’hui nous souhaitons vous présenter plus en détail le rôle des menuisiers d’art qui est au coeur des différentes réalisations d’Atelier de la Boiserie.

Pour ce faire, nous sommes allés à la rencontre de Vincent Gounon, Gérant d’Atelier de la Boiserie qui a répondu à nos questions.

Bonjour Vincent, pouvez-vous tout d’abord nous indiquer en quoi consiste le travail du menuisier dans son atelier ?

Bonjour, tout d’abord il faut savoir qu’un menuisier au sein d’Atelier de la Boiserie ne réalise que des ouvrages sur-mesure, chez nous il n’y a pas de standard. Ceux-là peuvent être amenés à réaliser deux types d’ouvrage menuisés :
Les menuiseries intérieures, un terme qui englobe la réalisation de boiseries, portes, bibliothèques, dressings, ainsi que des menuiseries extérieures, c’est-à-dire des fenêtres, portes d’entrée, volets, persiennes etc.

Pour réaliser et concrétiser tous ces projets, le menuisier élabore ce que l’on appelle une épure ou plan de fabrication. Ce document détaille les différentes pièces et assemblages dont il a besoin pour produire l’ouvrage. Il va ensuite débiter les différents morceaux de bois, réaliser les assemblages nécessaires au montage du meuble, tout en portant une attention permanente à la notion de qualité. En effet, le menuisier est le garant, à toutes les étapes, de la qualité de  l’ouvrage qui est réalisé.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises pour être menuisier d’art ?

Nos menuisiers ont différents parcours, ils sont le plus souvent titulaires d’un CAP, BP ou DMA et émanent d’écoles spécialisées. Nous travaillons régulièrement avec l’école « Boulle », l’école « La Bonne Graine”, “les compagnons du devoir” ou encore l’ESEA, école supérieure d’ébénisterie d’Avignon située au  Thor” près de Gargas, non loin de nos ateliers provençaux.

S’agissant des aptitudes, le menuisier d’art doit faire preuve de rigueur et de précision, puisque chaque millimètre compte.
Bien évidemment, il doit être passionné par le bois, la matière qui est le cœur de son métier et faire preuve de persévérance, comme dans la plupart des métiers manuels.
Enfin, la communication est également un prérequis important dans la mesure où dans un atelier, il faut communiquer avec les différentes équipes et avec le chef d’Atelier, qui suit le projet du début à la fin et s’assure de respecter les délais.

À première vue, le métier de menuisier renvoie à l’existence d’un savoir-faire artisanal et traditionnel. Pour autant, cette profession renferme également une dimension plus artistique. Comment définir ces rapports ?

Le savoir-faire du menuisier existe depuis des siècles et a joué un rôle considérable dans la composition et  l’évolution des styles français. Ces connaissances ancestrales ont  joué un rôle majeur dans l’histoire des décors, créant ainsi un véritable recueil de techniques traditionnelles.
C’est sur la base de ce savoir-faire historique , consacré pour Atelier de la Boiserie par l’obtention du Label entreprise du Patrimoine Vivant, que nos équipes s’appuient aujourd’hui pour la réalisation de nos projets, tout en y associant les nouvelles techniques et outils contemporains.
La dimension artistique nous provient quant à elle des décorateurs et architectes avec lesquels nous avons le plaisir de collaborer.
Ce sont eux qui font véritablement évoluer la décoration intérieure en sublimant et en associant nos savoir-faire avec leur sensibilité artistique.

Quelle est la structure du marché de la menuiserie d’art ? Qui sont les demandeurs de ces compétences ?

On assiste à un véritable retour au savoir-faire traditionnel et artisanal. Tout ce qui est local est fortement valorisé, ce qui est une excellente nouvelle pour nos artisans et nos projets.

Il s’agit d’un marché très actif et dynamique, qui fait l’objet d’une forte demande. Nous travaillons fréquemment avec des architectes, des décorateurs pour la réalisation de projets d’envergure que ce soit pour l’aménagement de résidences privées ou bien des lieux publics tels que les hôtels. Les demandeurs sont également des collectivités qui font appel à notre savoir-faire pour reconstituer ou restituer des ouvrages dans un monument historique.

Enfin, de façon plus ponctuelle, des particuliers font appel à notre savoir-faire pour des projets de création de boiseries et meubles de plus petite envergure !

Comment se déroulent vos collaborations avec les designers et architectes ?

Ces relations sont très intéressantes, au fil du temps et des projets se développe une véritable relation de confiance et de proximité avec les architectes et designers qui nous permet de gagner en efficacité.

Nous apportons également lorsque cela est nécessaire notre expertise technique pour corroborer ou faire évoluer le projet dans son aspect technique.

Existe-t-il un type de boiserie particulier pour la menuiserie d’art ? Certaines essences de bois sont-elles plus ou moins adaptées à la configuration de certaines réalisations ?

L’essence de bois que nous utilisons  majoritairement est le chêne. C’est un bois qui est particulièrement stable, qui nous permet d’avoir des grandes longueurs de pièces et qui se travaille bien. Il s’agit d’un bois local, très présent en France !

Nos artisans travaillent également beaucoup avec le noyer, qui présente une teinte plus foncée, mais qui est tout aussi durable que le chêne.
Parfois, nous sommes amenés à utiliser des essences de bois exotiques pour répondre à un besoin particulier. Dans ce cas, nous nous assurons qu’elles répondent à un strict cahier des charges en matière de traçabilité et veillons à ce que le bois en cause ne soit pas protégé.

Menuiserie art
menuiserie restauration art paris
mathias lopez

Author mathias lopez

More posts by mathias lopez